Services
 

Théologie dogmatique (DOG) – 047

Théologie dogmatique VIII : La création

18 juillet 2018

1h, 1,5 ECTS, Jean Ehret

Objectif

Les étudiants seront capables d’expliquer en quel sens et pour quelles raisons la foi chrétienne parle de création, ce que ce discours sait apporter en ce qui concerne Dieu, le monde et l’homme, et quelles en sont les limites.

Contenu

« Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. » (Gn 1, 1) Comment comprendre aujourd’hui cette affirmation biblique que le Symbole de Nicée-Constantinople explique en affirmant que nous croyons en « Dieu le Père, créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible » ? Comment l’Incarnation change-t-elle la donne ? La Tradition témoigne d’une herméneutique où les textes bibliques, où le donné révélé se comprend à travers le dialogue du théologien avec les philosophies, les sciences naturelles et les sciences humaines. Il s’ensuit une réflexion critique sur la notion de « création » elle-même (acte de créer, creatio ex nihilo, « création continue »), sur les rapports entre Dieu et le monde (le matérialisme, le panthéisme, le dualisme, le déisme ou plus récemment le panenthéisme), mais aussi sur le rapport de l’homme à ce monde. Le cours explorera l’héritage d’un choix de textes bibliques dans la grande Tradition chrétienne et s’attachera plus particulièrement à la pensée de Thomas d’Aquin pour aborder les questions telles qu’elles se posent aujourd’hui.

Bibliographie sommaire

  • THOMAS D’AQUIN, Somme théologique, t. 1, Paris, Cerf, 1990.
  • Adolphe GESCHÉ, Le cosmos, Paris, Cerf, coll. « Dieu pour penser » 4, 1994.
  • Gilles ÉMERY, « La relation de création », in Gilles ÉMERY, Présence de Dieu et union à Dieu : création, inhabitation par grâce, incarnation et vision bienheureuse selon saint Thomas d’Aquin, Paris, Parole et Silence, 2017, p. 7‑54.

Horaire des cours

Vendredi – 16.11., 30.11., 14.12. : 08h30-12h20

Théologie dogmatique (DOG) – 047
 
Service Kommunikatioun a Press - Äerzbistum Lëtzebuerg - Dateschutz - Impressum - © Verschidde Rechter reservéiert