Congrégations
 

Quaresima 2015

Messaggio dell’Arcivescovo: Être disponibles à la rencontre avec notre Seigneur et avec nos frères et sœurs


Chers sœurs et frères!

Permettez-moi de vous adresser cette Lettre pastorale en ce début de Carême. Nous sommes en chemin vers Pâques, la fête de la résurrection de Jésus-Christ.

Pendant la messe, et particulièrement à Pâques, le Christ renouvelle son Église, notre Église, par son corps et son sang et par l’Esprit Saint. Pâques est ainsi toujours un nouveau départ.

Nous entamons aussi ce chemin dans un nouveau contexte. Les personnes qui seront dorénavant engagées par l’Église ne seront plus rémunérées par l’État. Nous devons maintenant tous faire en sorte que des personnes puissent à l’avenir travailler pour l’Église en étant salariées.

Le cours de religion sera également supprimé. Il nous faut donc développer la catéchèse dans les paroisses, une catéchèse qui nous donne des outils pour que les enfants et les jeunes puissent percevoir le Mystère du Christ.

Une autre mission est de devoir assumer nous-mêmes la responsabilité de nos édifices religieux et leur entretien.

Ce sont des changements de fond. Nous sommes ainsi appelés à nous réorganiser en tant qu’Église, pour répondre aux exigences de la mission d’annoncer l’Évangile, que le Christ nous a confié.

Le Carême est un temps pendant lequel nous sommes appelés à renoncer à nos habitudes de consommation, pour être plus disponibles à la rencontre avec notre Seigneur et avec nos frères et sœurs.

Mais notre manière passée de vivre le christianisme peut également se rapprocher d’une attitude de consommation. Nous avons oublié que l’Église n’est plus seulement l’Évêque et les curés, mais que nous tous en faisons partie.

Chacun/e de nous porte une responsabilité partagée pour cette Église, chacun/e de nous est un membre du Peuple de Dieu, toujours en chemin. Cette Église a maintenant besoin d’un peu plus de moyens financiers, elle a également besoin de beaucoup plus de bénévoles, de beaucoup plus de mains qui aident.

Notre Église subit beaucoup d’attaques dans les médias. Des critiques fondées se mélangent à des paroles qui expriment l’ignorance, l’intolérance et même, de temps à autre, la haine.

Mais ceci a toujours été le cas dans l’histoire de l’Église, même dans notre petit Luxembourg. Cependant, le manque d’unité entre nous est bien plus grave que les attaques de l’extérieur. La conséquence serait que nous ne sommes plus le Peuple de Dieu, qu’Il conduit vers son avenir, mais un triste groupe du passé, qui présente un visage médiocre et où il est difficile de ressentir une trace de la joie de l’Évangile.

Oui, Pâques, et le chemin vers Pâques, qui implique le renoncement, veut nous mener à une profonde joie.

Je veux avant tout inciter chacune et chacun à lire les Évangiles pendant ce temps de Carême, à trouver chaque jour un moment réservé à la prière et au calme.

Alors nous ne pourrons pas passer à côté de la joie de Pâques!

Oui, chers Sœurs et Frères, on peut nous enlever beaucoup, mais jamais cet espoir et cette joie que seul notre Seigneur peut donner.

Messaggio dell’Arcivescovo per la Quaresima 2015

Luxembourg, le 11 février 2015

En profonde communion,

+ Jean-Claude Hollerich
Archevêque de Luxembourg

 
Service Kommunikatioun a Press - Äerzbistum Lëtzebuerg - Dateschutz - Impressum - © Verschidde Rechter reservéiert