Mouvements
 

14e Journée mondiale contre la peine de mort : terrorisme

10 octobre 2016

Le 10 octobre 2016, la Coalition mondiale contre la peine de mort souhaitait attirer l’attention sur l’application de la peine de mort pour des infractions liées au terrorisme, afin d’en réduire son utilisation.

A contre courant du mouvement abolitionniste, des États, soucieux d’assurer leur sécurité et celle de leurs populations, ont récemment fait usage de la peine de mort comme punition ultime, à la faveur d’attaques terroristes touchant leurs pays. Au cours des dix dernières années, le Nigeria, le Bangladesh, l’Inde, la Tunisie et d’autres ont adopté des lois qui élargissent le champ d’application de la peine de mort, en ajoutant certains actes terroristes à la liste des infractions passibles de la peine de mort.
Plus récemment, après des années de moratoire, le Pakistan et le Tchad ont repris les exécutions au nom de la lutte contre le terrorisme.

Pour tout savoir sur la campagne internationale 2016

PDF 1.9 Mo, 3 mars 2017
FIACAT contribution to the report on terrorism and human right
 
© Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg
verschidde Rechter reservéiert . certains droits réservés
4 rue Genistre, L-1623 Lëtzebuerg
Postkëscht 419, L-2014 Lëtzebuerg
+352 46 20 23
archeveche cathol.lu