Mouvements
 

Les migrants en Méditerranée : la protection des droits de l’homme

Etude du Parlement européen (Sous-Commission droits de l’homme)

Étude publiée en langue anglaise le 29 octobre 2015.

« Les drames récurrents en Méditerranée ont poussé l’Union européenne à adopter une série de mesures visant à améliorer la protection des migrants qui tentent d’atteindre les frontières de l’Union européenne par la mer, et à partager la responsabilité entre les pays concernés en renforçant la coopération avec les pays de transit. Cette étude se concentre sur les politiques et les actions de l’Union existantes et prévues afin de protéger les droits fondamentaux des migrants avant leur entrée dans l’Union par la mer ou après leur départ du territoire de l’Union. L’évaluation des politiques et des actions de l’Union conduit à un bilan mitigé. D’un côté, on ne peut nier que les instruments de surveillance des frontières maritimes et les instruments de coopération avec les pays tiers comportent désormais en règle générale des garanties en matière de droits de l’homme. D’un autre côté, la mise en œuvre, le suivi et le contrôle restent problématiques. En outre, l’objectif premier des politiques et des actions actuelles de l’Union semble toujours être la protection des frontières extérieures contre l’immigration dite »illégale« et le retour des migrants en séjour irrégulier, plutôt que le développement de stratégies efficaces pour protéger les droits fondamentaux des migrants et sauver des vies en Méditerranée. C’est pourquoi l’étude formule des recommandations précises pour assurer une approche cohérente de l’Union fondée sur les droits de l’homme, dans le but d’améliorer la protection des droits des migrants qui cherchent à rejoindre l’Union européenne. »

 
© Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg
verschidde Rechter reservéiert . certains droits réservés
4 rue Genistre, L-1623 Lëtzebuerg
Postkëscht 419, L-2014 Lëtzebuerg
+352 46 20 23
archeveche cathol.lu