Mouvements
 

Nuit des Veilleurs 2013

Veillée de prière le 26 juin

« LA NUIT COMME LE JOUR EST LUMIÈRE » d’après Ps 139, 12

Heure de méditation en solidarité avec ceux qui vivent dans les ténèbres.

« LICHT IST DIE NACHT WIE DER TAG » nach Psalm 139,12

Meditative Stunde, um die Menschen zu unterstützen, die in tiefster Finsternis unter der Folter leiden.

Syrie, Congo, Rwanda, Mexique, Vietnam, Guinée, Chine ... La liste est longue, très longue, des pays qui pratiquent régulièrement la torture. Tous les jours des milliers d’hommes, de femmes et même d’enfants sont livrés à l’imagination des bourreaux.

A l’occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture instituée par l’ONU en 1997 pour rappeler l’entrée en vigueur, le 26 juin 1987, de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains et dégradants, et en lien avec l’initiative de la « Nuit des Veilleurs », l’Acat-Luxembourg invitait toutes les personnes scandalisées par la pratique de la torture à une heure de solidarité (écoute de témoignages, méditation et prières) avec tous ceux qui vivent dans les ténèbres. Environ 70 personnes se sont réunies dans la crypte de l’église de Belair, à Luxembourg-ville, pour porter leurs prières vers les victimes de torture de par le monde.

Être là, Seigneur, lorsque la nuit tombe.
Être là, comme une espérance :
peut-être allons-nous toucher le bord de la lumière...
Être là, Seigneur, dans la nuit, avec au fond de soi cette formidable espérance :
peut-être allons-nous aider un homme, très loin de nous à vivre.
Être là, Seigneur, n’ayant presque plus de parole, comme au fond du cœur qui aime,
n’ayant plus de regard ailleurs que sur ce point de feu
d’où émerge la vie qui nous change en flamme.
Être là, Seigneur, comme un point tranquille tourné vers Toi
Être là avec tous ceux qui nous tiennent à cœur,
et savoir que nous nous entraînons tous dans ta lumière,
et que pas un instant n’est perdu.
Être là, Seigneur, nous abreuver à la Source qui indéfiniment coule.

Sœur Myriam
De la communauté protestante des diaconesses de Reuilly

Die Nacht wird nicht ewig dauern.
Es wird nicht finster bleiben.
Die Tage, von denen wir sagen,
sie gefallen uns nicht,
werden nicht die letzten Tage sein.
Wir schauen durch sie hindurch auf ein Licht,
zu dem wir jetzt schon gehören
und das uns nicht loslassen wird.

Helmut Gollwitzer

 
© Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg
verschidde Rechter reservéiert . certains droits réservés
4 rue Genistre, L-1623 Lëtzebuerg
Postkëscht 419, L-2014 Lëtzebuerg
+352 46 20 23
archeveche cathol.lu