Mouvements
 

Carême 2014 « Vive la liberté !... Vive la résurrection ! »

Schéma de prière proposé par l’Acat-Canada

INTRODUCTION

Période du Carême :
Temps de grâce, temps d’un cheminement vers la Lumière Pascale.
Temps où toute personne humaine est invitée au passage de l’ombre à la
lumière, de l’esclavage à la liberté intérieure (Gal. 5,1).
Temps d’une solidarité internationale avec les millions d’êtres humains qui vivent dans des conditions de servitude ici et ailleurs.
Prenons un moment de silence pour mieux entrer dans la prière.

CHANT

Brisons les chaînes d’aujourd’hui

Claude Bernard
Laurent Grzybowski-ADF musique

REFRAIN  : Brisons les chaînes d’aujourd’hui
La liberté guide nos pas
Ouvrons les portes de la vie
Notre avenir est un combat

Ils sont des millions dans la nuit,
Rivés aux fers de l’esclavage ;
Le désespoir sur leur visage
Nous interpelle en un long cri.

PAROLE DE DIEU

Isaïe 58, 6-10

« N’est-ce pas ceci, le jeûne que je préfère : défaire les chaînes injustes, délier les liens du joug ; renvoyer libres les opprimés, et briser tous les jougs ? N’est-ce pas partager ton pain avec l’affamé, héberger chez toi le pauvre sans abri,… ne pas te dérober devant ta propre chair ? Alors, ta lumière éclatera comme l’aurore,… ta justice marchera devant toi et la gloire de Yahvé te suivra. »

(court silence)

Déjà, dans son Épître aux Galates (5,1), Paul exhortait contre toute forme d’esclavage : « C’est pour que nous restions libres que le Christ nous a libérés. Donc, tenez ferme et ne vous remettez pas sous le joug de l’esclavage. »

En 1888, à Rome, Mgr Charles Lavigerie lançait cet appel à l’occasion d’une vaste campagne antiesclavagiste :

« Je ne m’adresse pas seulement à la foi,
je m’adresse à la raison, à la justice, au respect, à l’amour de la liberté…
Je suis homme, et rien de ce qui est humain ne m’est étranger’.
Je suis homme, l’injustice envers d’autres hommes révolte mon cœur.
Je suis homme, l’oppression indigne ma nature.
Je suis homme, les cruautés contre un si grand nombre de mes semblables ne m’inspirent que de l’horreur.
Je suis homme, et ce que je voudrais que l’on fît pour me rendre la liberté…
je veux le faire pour rendre aux fils de cette race infortunée, la liberté…
Assez de sang ! Assez de captures impies !
Assez de larmes, assez d’enfants enlevés à leurs mères,
assez d’hommes arrachés à leurs villages, à la paix du foyer domestique…
Assez,… au nom de la justice, de la solidarité, de la nature humaine
et de Celui qui a tracé sa loi dans nos cœurs ».

(silence ou musique)

On voudrait croire que l’esclavage a complètement disparu depuis ce temps !
Or, un dossier paru dans la Presse du 17 janvier nous révèle qu’ « Il y a aujourd’hui 30 millions d’esclaves dans le monde ». Cette pratique existe en Mauritanie, en Haïti, au Pakistan, en Inde, au Népal… et même près de nous ! L’esclavage moderne prend des formes variées selon les régions du monde.

PRIÈRE

Prions pour toutes les personnes asservies

En Asie au moins 20 millions de personnes sont « en servitude pour dette ». Des recruteurs offrent de l’argent aux habitants de villages pauvres. En échange, ils doivent travailler pour rembourser ce prêt. En réalité, des hommes, des enfants, partent pour une vie d’esclavage. Trompés, sous-payés, ils sont incapables de racheter leur liberté.

Seigneur, toi qui libères, fais souffler un vent de liberté sur ces esclaves de l’Asie

En Mauritanie, au Niger, au Soudan, subsiste un esclavage héréditaire ! Des enfants naissent et meurent esclaves comme leurs parents. Ceux-ci n’ont aucun droit, ni sur leurs enfants ni sur la propriété. À la mort de leur maître, ils sont répartis entre les membres de sa famille à l’égal de ses têtes de bétail

Seigneur, toi qui libères, fais souffler un vent de liberté sur ces esclaves de l’Afrique

La traite de personnes, c’est le lucratif commerce d’êtres humains, souvent à des fins d’exploitation sexuelle. Des enfants sont enlevés ou achetés par des réseaux criminels en Asie du Sud-Est. Ici même, à Montréal, des Roumaines sont forcées de se prostituer !

Seigneur, toi qui libères, fais souffler un vent de liberté sur ces esclaves sexuels

En Afrique comme dans les pays du Golfe, on trouve des hommes et des enfants, forcés d’accomplir de pénibles corvées dans des conditions dangereuses. On les prive d’identité, on les enferme, on les maltraite. Cette main d’œuvre docile compte beaucoup d’enfants.

Seigneur, toi qui libères, fais souffler un vent de liberté sur ces esclaves du travail forcé

Au Pakistan, en Afghanistan, des femmes, des jeunes filles sont soumises à des mariages forcés. Elles vivent alors dans un état de servitude permanent, forcées d’accomplir des travaux agraires ou domestiques.

Seigneur, toi qui libères, fais souffler un vent de liberté sur ces esclaves des mariages forcés

Enfin, nous sommes nous aussi affligés de nombreux esclavages : appât du gain, dépendances de toutes sortes, désir de domination… qui asservissent notre liberté intérieure.

Seigneur, toi qui libères, fais souffler en nos cœurs un vent de liberté !

(silence ou musique)

PSAUME

Ant. : « Père, sors-moi de l’esclavage »

Roger Gauthier
Prier avec les psaumes ; p. 238

De toutes mes forces, je crie vers mon Père
À pleine voix, je le supplie.

Sur ma route, je suis à bout de souffle,
Toi seul, Père sais où je m’en vais ;
Le chemin ou je marche est couvert de pièges.

Personne ne s’intéresse à ce que je vis !
Alors, j’ai crié vers toi, Père
Je t’ai dit : « c’est toi seul mon abri.
Dans l’univers, tu es le seul à prendre ma part. »

Libère-moi des épreuves qui ne me lâchent pas…
Sors mon esprit de sa captivité
Pour qu’il puisse célébrer ton amour.

LECTURE

Dans son autobiographie « Un long chemin vers la liberté », Nelson Mandela nous livre sa pensée sur la liberté :

« Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, il est enfermé derrière les barreaux des préjugés et de l’étroitesse d’esprit. Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu’un d’autre de sa liberté, tout comme je ne suis pas libre si l’on me prive de ma liberté. L’opprimé et l’oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité (…)
Être libre ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. La véritable épreuve pour notre attachement à la liberté vient de commencer. »

(partage sur notre notion de la liberté et de l’esclavage et sur notre engagement)

PAROLE DE DIEU …espoir de libération !

Isaïe 65, 17 ; 19 ; 21-23

« Voici que je vais créer des cieux nouveaux et une terre nouvelle… J’exulterai en Jérusalem, en mon peuple je serai plein d’allégresse. Et l’on n’y entendra plus retentir les pleurs et les cris… Ils bâtiront des maisons et les habiteront, ils planteront des vignes et en mangeront les fruits. Ils ne bâtiront plus pour qu’un autre habite, ils ne planteront plus pour qu’un autre mange… Mes élus useront ce que leurs mains auront fabriqué. Ils ne peineront pas en vain, ils n’enfanteront plus pour la terreur, mais ils seront une race bénie de Yahvé, et leur descendance avec eux. »

(silence ou musique)

« Lent surgissement »

(extraits)

Charles Singer

Le Christ est passé de la mort à la vie
Par sa résurrection il a traversé la mort …
afin que nous-mêmes nous ressuscitions !
C’est Pâques et c’est notre espérance ! …
(chanter un Alléluia !)
Notre Résurrection, notre passage à travers la mort
commence dès maintenant.
Notre lent surgissement hors de la mort est actuel et quotidien.
Il a lieu chaque jour !
(chanter un Alléluia !)
La condition pour ressusciter dès maintenant à la suite du Christ
est de vivre selon les paroles de vie puisées auprès du Christ.
Car le Christ est le puits d’où s’écoule comme une eau vive jaillissante
la vie, la vraie vie !
(chanter un Alléluia !)

En lien avec nos frères et sœurs en esclavage, nous prions : NOTRE PÈRE…

CHANT

À toi la gloire !

André Gouzes ; musique de Haendel

R/ À toi la gloire, ô Ressuscité !
À toi la victoire pour l’éternité.

Sois dans l’allégresse,
peuple du Seigneur,
et redis sans cesse
que Christ est vainqueur.

Il est ma victoire,
mon puissant soutien,
ma vie et ma gloire ;
non, je ne crains rien.


Secrétariat de l’ACAT Canada : 514-890-6169 ; info acatcanada.org
Site Web : www.acatcanada.org/
Adresse  : 2715, ch. Côte-Sainte-Catherine, Mtl H3T 1B6 (métro U de M)
Comité solidarité-prière : J. Boucher, P. Druelle, N. Leduc, B. Tellier, G. Villemure.

Word 78.5 ko, 3 mars 2017
Carême 2014 - Schéma de prière à imprimer

Document de l’Acat-Canada.
Merci à eux !

 
© Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg
verschidde Rechter reservéiert . certains droits réservés
4 rue Genistre, L-1623 Lëtzebuerg
Postkëscht 419, L-2014 Lëtzebuerg
+352 46 20 23
archeveche cathol.lu