Paroisses
 

Dekret

DECRET ARCHIEPISCOPAL portant sur la suppression des parolsses de Bissen, Boevange/Attert, Brouch, Buschdorf, Eischen, Greisch, Hobscheid, Saeul, Septfontaines et Tuntange et sur l’érection de la paroisse « Äischdall-Helpert Saint-Willibrord

Iwwerreechung vum Dekret duerch den Här Äerzbëschof un de Curé-Modérateur während der Oktavmass

Vu l’article 32 du décret Christus Dominus du Concile Vatican II sur la charge pastorale des évêques dans l’Eglise ;
Vu les canons CIC 50, 102, 107, 374 §1, 391, 515 et 518 ;
Vu l’article 214 du directoire Apostorum Successores pour le ministère pastoral des évêques ;
Vu la lettre circulaire de la Congrégation pour le Clergé du 30 avril 2013 sur les lignes directrices pour la modification de paroisses ;
Vu le Vademecum pour la démarche synodale « En route vers les nouvelles paroisses » du 1er février 2016 qui prévoit la création d’un groupe d’accompagnement formé du ou des curé(s), de membres de l’équipe pastorale, de membres des anciens conseils pastoraux et des fabriques d’église, de chrétiens actifs et intéressés des anciennes paroisses et de membres des autres communautés linguistiques, religieuses, ou de mouvements chrétiens, et dont une mission est d’accompagner et de guider le processus de réflexion, de concertation et d’échange au niveau des paroisses concernées ;
Vu les articles 3 et 15 de la Convention du 26 janvier 2015 entre l’Etat du Grand-Duché de Luxembourg et l’Eglise catholique du Luxembourg annexée à la loi du 23 juillet 2016 réglant le montant et les modalités d’octroi du soutien financier annuel à l’Eglise catholique (Mémorial A n° 147 du 1er août 2016) ;
Entendu le Conseil presbytéral le 27 mars 2015, le 11 décembre 2015 et le 5 février 2016 sur la refonte territoriale des paroisses et vu son vote du 5 février 2016 au sujet de la suppression des paroisses susmentionnées et de l’érection de la nouvelle paroisse sur leurs territoires ;
Entendu l’avis du Chapitre cathédral du 22 février 2016 ;
Entendu l’avis du Conseil épiscopal du 8 mars 2016 ;
Entendu l’avis du Conseil pastoral diocésain et vu son vote du 12 avril 2016 ;
Vu les propositions de la « Lettre d’avenir » du groupe d’accompagnement de la nouvelle paroisse du 9 juillet 2016 ;
Considérant que les changements sociologiques, démographiques et religieux des dernières décennies affectent en nombre décroissant la population qui participe aux activités paroissiales et qu’une vie ecclésiale plénière et épanouie dans les dimensions de l’annonce, de la liturgie et de la diaconie devient de plus en plus difficile dans les petites paroisses concernées ;
Considérant la nécessité de regrouper les ressources humaines et financières afin d’assurer la réalisation d’un projet pastoral qui contribue à l ’évangelisation, mission principale de l’Eglise ;
Considérant que les anciennes paroisses concernées avaient été constituees partiellement le 28 mai 2007 en commuauté pastorale par décret archiépiscopal ;
Considérant que la pénurie des prêtres a eu comme conséquence que la charge pastorale de cette communauté pastorale avec les paroisses concernées a été confiée à une même équipe pastorale depuis des années ;
Etant convaincu que le salut des âmes des paroissiens concernés et le bien de l’archidiocèse tout entier seront mieux servis par la suppression des petites paroisses et l’érection de paroisses plus grandes ;
Etant d’avis que ces raisons constituent de justes causes pour la suppression des paroisses concernées et pour la fondation d’une seule et unique nouvelle paroisse,

j’ai décidé :

  1. Les paroisses de Bissen, Boevange/Attert, Brouch, Buschdorf, Eischen, Greisch, Hobscheid, Saeul, Septfontaines et Tuntange sont supprimées en date du 6 mai 2017.
  2. La nouvelle paroisse « Äischdall-Helpert Saint-Willibrord » est érigée en la date du 7 mai 2017.
  3. Elle s’étend sur le territoire actuel des communes de Bissen, Boevange/Attert, Hobscheid, Saeul, Septfontaines et Tuntange. Conformément au c. 515 §3 elle est dotée ipso iure de la personnalité juridique publique (c. 116).
  4. Le patron de la nouvelle paroisse est Saint Willibrord. Sa fête liturgique sera célébrée comme solennité au sein de la paroisse. La patronne secondaire sera la Bienheureuse Yolande de Vianden. Sa fête liturgique sera célébrée comme mémoire au sein de la paroisse.
  5. L’église paroissiale sera l ’église Saint Matthias à Brouch.
  6. Les églises et chapelles des paroisses supprimées conservent leur patronyme propre et demeurent des lieux de culte de la paroisse « Äischdall-Helpert Saint-Willibrord », pour autant qu’elles n’aient pas été désacralisées. On pourra continuer à célébrer les sacrements et sacramentaux dans ces églises selon les possibilités prévues par les cc. 857, 1118 §1, 1177 §2 et 1219. La permission de garder les fonts baptismaux dans les églises des paroisses supprimées est accordée conformément au c. 858 §2.
  7. Les registres des paroisses supprimées seront clôturés et déposés au siège principal de la nouvelle paroisse, tout comme les autres documents et archives paroissiaux. Les sceaux et les archives historiques des paroisses supprimées seront déposés aux archives diocésaines.
  8. Sans préudice des lois civiles régissant le droit public ecclésiastique au Grand-Duché de Luxembourg, la nouvelle paroisse sera le propriétaire canonique du patrimoine des paroisses supprimées et devra s’acquitter de toutes les obligations y attachées.
  9. Le présent décret sera notifié aux paroissiens concernés par lecture et/ou affichage dans les messes dominicales du 29 et 30 avril 2017. Il sera en outre publié au bulletin diocésain ainsi que sur le site internet de l’Eglise catholique à Luxembourg et entrera en vigueur le 6 mai 2017.

Luxembourg, le 17 avril 2017

+ Jean-Claude Hollerich
Archevêque de Luxembourg

Décret archiépiscopal
 
Service Kommunikatioun a Press
Äerzbistum Lëtzebuerg

© Verschidde Rechter reservéiert
Dateschutz
5 avenue Marie-Thérèse
Gebei H, 1. Stack
L-2132 Lëtzebuerg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu