Présentation de l’abbé Michele Camposeo, Diacre au sein de la Paroisse Saint-Esprit Iewecht Syr

Michele Camposeo se présente

Marié avec Isabella depuis 1997, père de 4 adorables enfants, j’ai décidé
de me consacrer au service de Dieu. Cependant ce choix est le fruit d’une
très longue maturation dont les premiers bourgeons datent depuis mon
très jeune âge.
C’est en ayant grandi à Bonnevoie, dans la Mission Catholique Italienne en
tant qu’ animateur liturgique et faisant parti d’un groupe de jeunes, que j’ai
découvert l’importance et la beauté du mot «liturgie.»
Le mot liturgie qui en grec signifie « le service du peuple » vers Dieu,
s’entend aussi comme «le service de Dieu» vers le peuple.
Cet appel fervent à me mettre au service de Dieu et au service du peuple
était devenu si intense: « Je veux que toute ma vie, soit une « liturgie »,
témoignant ainsi, à travers un travail d’humanisation et d’espérance, le
message de la bonne nouvelle à savoir: Christ est né, Christ et mort, Christ
est ressuscité !

Reconnaître et servir le Christ dans celui qui souffre

Les expériences vécues pendant 18 mois au sein d’un Hôpital m’ont
permis de côtoyer la pauvreté, la fragilité ainsi que la souffrance de
l’humain. A travers l’écoute et le témoignage des frères et soeurs vivant
dans les «périphéries» physiques, psychiques et spirituelles, ma vocation
pour le « service » envers Dieu et le peuple s’est affermie et j’ai pu
découvrir qu’en réalité toute notre vie est faite de rencontres et que Dieu
agit dans nos vies, afin qu’à notre tour,
nous agissions dans la vie des autres car
chacun et chacune de nous a une mission
sur cette terre.

Un Diacre c’est quoi ?

Le mot diacre vient du grec « diaconos » qui signifie serviteur.
Un diacre peut être marié ou célibataire. Le diacre n’est ni un sous-prêtre, ni un
super laïc.

Il est un ministre ordonné, appelé a vivre les 3 dimensions de la diaconie à savoir :
service de la charité - de la parole – de la liturgie

Le Diacre « icône vivante du Christ serviteur »

Le diacre est un signe vivant et visible du Christ serviteur, pour le
monde et dans le monde. Il construit des ponts entre la communauté
chrétienne et la vie professionnelle et/ou familiale, domaines où l’Église a
du mal à être présente.

Quel est son rôle ?

Accompagnement de personnes en deuil, pastorale de personnes
âgées ou malades, aide aux réfugiés, écoute, accompagnement de
groupes caritatifs, catéchèse, etc. sont autant de domaines où, envoyé
par l’évêque, il témoigne de l’amour de Dieu, tout comme sa prédication
et les célébrations liturgiques qu’il préside comme le baptême, le
mariage ou les funérailles.

Une autre mission principale du diacre est de rappeler qu’une église
« entre soi » n’est pas l’Eglise du Christ. Construire l’Eglise, c’est
d’abord et avant tout aider l’homme à se construire.
Ensemble, nous formons le corps du Christ, son Eglise. Ainsi avec
l’Archevêque, avec le curé, l’équipe pastorale, les fidèles et tout le peuple,
nous construisons le royaume de Dieu, ce royaume qui est fait d’Amour, de
Justice, de Paix, et Joie dans l’Esprit Saint.
Voilà la belle mission qui est confiée à chacun et chacune, selon les dons reçus.
A nous de Le servir comme le Christ nous l’a enseigné; dans la charité, dans
la joie et la paix.

Michele Camposeo - diacre

 
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement