Nei Versioun vum „Vater Unser“ op franséisch

aus dem Parbréif N°8-17


Home GoBack Print Kontakt

Bei eise belschen Noper ass zënter Péngschten eng verbessert Iwwersetzung vum Vater Unser op franséisch am Gebrauch. Am Frankräich gëtt si elo fir dat neit Kierchejoer den 1. Advent 2017 agefouert. Zu Lëtzebuerg wäert d’Bistum deemnächst och dozou Informatioune ginn, wéi et mam Vater Unser op franséisch bei eis weidergeet.
Datt dir elo scho Bescheed wësst, wann Dir an eis francophone Nopeschlänner reest, fannt Dir hei schonns de neien Text. Do, wou et Brauch ass, datt dëst Gebiet vun eiser Här och emol op franséisch gesonge gëtt, kënne sech déi fir d’Kierchemusik Verantwortlech schonns emol Gedanke maache, wéi si dat an de Partitiounen ännere kéinten. Wann dee neien Text och bis an eisem Land gëllt, ass déi al Versioun net méi zoulässeg.

Notre Père,
qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Heiansdo héiert een och munch „komesch“ lëtzebuergesch Iwwersetzunge vum Vater Unser. Och wa si vläicht net wierklech falsch sinn, stéieren des Varianten d’Eenheet am Gebiet an eiser Lokalkierch. Dofir si si fir der Gottesdéngscht net erlaabt. Zur allgemenger Erënnerung hei deen offiziellen Text:

Eise Papp am Himmel,
däin Numm sief gehellegt.
Däi Räich soll kommen,
däi Wëll soll geschéien
wéi am Himmel sou op der Äerd.
Gëff eis haut eist deeglecht Brout,
verzei eis eis Schold,
wéi mer och deene verzeien, déi an eiser Schold sinn.
Féier eis net an d’Versuchung,
mee maach eis fräi vum Béisen.
Amen.

« Ne nous soumets pas à la tentation » devient « ne nous laisse pas entrer en tentation“
Il faut d’abord dire que ce verset est très complexe à traduire. Les exégètes estiment que derrière l’expression en grec du texte de Mt 6, 13 et Lc 11, 4 se trouve une manière sémitique de dire les choses. Aussi, la formule en usage depuis 1966, « ne nous soumets pas à la tentation », sans être excellente, n’est pas fautive d’un point de vue exégétique. Mais il se trouve qu’elle est mal comprise des fidèles à qui il n’est pas demandé de connaitre les arrière-fonds sémitiques pour prier en vérité la prière du Seigneur. Beaucoup comprennent que Dieu pourrait nous soumettre à la tentation, nous éprouver en nous sollicitant au mal. Le sens de la foi leur indique que ce ne peut pas être le sens de cette sixième demande. Ainsi dans la lettre de Saint Jacques il est dit clairement : « Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : ‘Ma tentation vient de Dieu’, Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne » (Jc 1, 13). D’où la demande réitérée d’une traduction qui tout en respectant le sens du texte original n’induise pas une fausse compréhension chez les fidèles. [...]

La nouvelle traduction, « Ne nous laisse pas entrer en tentation », écarte l’idée que Dieu lui-même pourrait nous soumettre à la tentation. Le verbe « entrer » reprend l’idée ou l’image du terme grec d’un mouvement, comme on va au combat, et c’est bien du combat spirituel dont il s’agit. Mais cette épreuve de la tentation est redoutable pour le fidèle. Si le Seigneur, lorsque l’heure fut venue de l’affrontement décisif avec le prince de ce monde, a lui-même prié au jardin de Gethsémani : « Père, s’il est possible que cette coupe passe loin de moi », à plus forte raison le disciple qui n’est pas plus grand que le maître demande pour lui-même et pour ses frères en humanité : « Ne nous laisse pas entrer en tentation ».

Jacques Rideau
Ancien directeur du Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle (SNPLS), Directeur au Séminaire français de Rome

Text: Luc Schreiner (aus dem Parbréif N°8-17)


 
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement