Liens . Links
 

Bilan pastoral. Regard positif sur l’an 2019 et l’espoir pour l’an 2020

Bilan pastoral. Regard positif sur l’an 2019 et l’espoir pour l’an 2020

L’an 2019 est passé, l’an 2020 a commencé et nous sommes encore là. Meilleurs vœux pour le Nouvel An.

Au niveau hiérarchique, l’an 2019 a été marqué par les grands événements ecclésiaux tels que la visite du Vicaire Général Mgr Léon Wagener à Belvaux du 7 février 2019, les nominations du nouveau modérateur, Abbé Jean-Pierre Reiners et du nouveau doyen, Chanoine Edmond Ries du 13 juillet 2019, la nomination du Vicaire Général Chanoine Patrick Muller du 30 juillet 2019, la consécration de l’Evêque Auxiliaire Mgr Léon Wagener du 29 septembre 2019 dans la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg et le cardinalat de Son Eminence Jean-Claude Cardinal Hollerich le 5 octobre 2019 à Rome.

Nous avons raison de nous réjouir. Au niveau administratif, la secrétaire fait la permanence trois jours par semaine, lundi et mercredi de 15 h à 18 h et vendredi de 9.30 à 11.30, jeudi matin et après-midi travail au secretriat. La catéchète titulaire est disponible pour la catéchèse et les inscriptions à la catéchèse au moins six jours ouvrables. Le curé est disponible au bureau paroissial au moins quatre jours en semaine, de mardi à vendredi de 9.30 à 12 h sans rendez-vous et les soirs entre 17 h et 19 h avec rendez-vous.

Au niveau pastoral, il y a eu 12 réunions de l’Equipe Pastorale Suessem et 3 réunions du conseil pastoral et/ou comité pastoral de la paroisse. Pour la vie paroissiale et l’épanouissement en paroisse, il y a eu la catéchèse des adultes une fois par mois, le chemin baptismal une fois par mois, le groupe des jeunes FRATICELLO une fois par mois, le groupe de prière LAUDATO SI` une fois par mois, la profession de fois quelquefois, les concerts religieux dans l’église de Soleuvre au moins une fois par trimestre, des réunions des OPM une fois par mois, des réunions trimestrielles de Kierchefong et autres réunions.

Concernant la célébration des messes, il y a eu régulièrement au moins 3 messes ordinaires le weekend et 3 messes ordinaires en semaine, plus les messes occasionnelles (extraordinaires) et les messes des funérailles. Quand à la célébration de la Parole, il y a eu au moins un WGD chaque weekend : la célébration de la parole (Wortgotesdienst) par le diacre.

Quant aux sacrements, il y a eu 43 baptêmes, 8 mariages (4 en paroisse et 4 hors paroisse) et 3 premières saintes communions dont 30 enfants ont reçu solennellement la sainte eucharistie, etc. Les malades ont été visités régulièrement et en cas de demande l’onction des malades a été administrée. Chaque vendredi à17h, il y a la messe des personnes âgées au Cipa, suivie de visite et onction des malades s’il y en a.

Quant à la pastorale des funérailles, il y a eu 116 décès déclarés, dont 66 fidèles qui ont été enterrés ou incinérés religieusement dans notre paroisse et 50 autres qui ont été enterrés ou incinérés civilement dans notre paroisse ou enterrés ou incinérés religieusement ailleurs.

Considérant le taux de baptême et le taux des décès, vu qu’il y aurait d’autres décès déclarés ailleurs, le taux de baptême est trois fois inférieur : il y aurait presque 1 baptême sur 3 décès.

Une chose lamentable, entre autres, c’est que depuis 2015, il n’ y a plus de confirmations dans notre paroisse. Pour avoir la confirmation dans la paroisse, il faut avoir au moins 10 confirmands, autrement il faut se regrouper avec les autres paroisses.

Ainsi 6 jeunes de Sanem ont été confirmés à Esch-sur-Alzette. Il faudrait revoir la pastorale des jeunes, la confirmation des adultes et la préparation des jeunes à la confirmation. Il faut repenser et décider quoi faire et comment faire.

Il y a aussi un autre problème de défection ou démission : 7 personnes de Suessem ont quitté formellement l’église catholque (3 personnes de Soleuvre, 2 personnes de Belvaux, 1 personne de Belval Metzerlach et une personne de Sanem). Le taux des confirmations est inférieur au taux des défections (abandon formel de l’église catholique).

Une autre chose à communiquer, c’est la situation de l’église communale de Belval-Metzerlach : le conseil échevinal de Sanem envisage sa désacralisation à travers le vote du conseil communal de mi janvier 2020. Après le vote du conseil, la désacralisation prend effet après trois mois au maximum. On peut utiliser cette église donc jusqu’au plus tard fin mars 2020. cfr. Loi du 13 févier 2018.

Abbé Vincent Karengera, 4 janvier 2020

 
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement