fr de

Conférence par Dr Doris Reisinger : Violence spirituelle

En quoi consiste-t-elle et quelles formes à distinguer ?

Le Centre de formation diocésain Jean XXIII (CFD), la Luxembourg School of Religion & Society, l’Église catholique à Luxembourg et la Conférence Nationale des Religieux et Religieuses du Luxembourg invitent à la conférence donnée par Dr Doris Reisinger (née Wagner), le 23 septembre 2021 à 19h30 au Centre Jean XXIII.

La notion de « violence spirituelle » (appelée encore « abus spirituel »), décrit un comportement abusif extrêmement accablant, sinon traumatisant dans des rapports d’accompagnement. Nous y trouvons des techniques de manipulation comme l’idéalisation de l’accompagnateur spirituel, une émotionalisation intentionnelle de la personne accompagnée, le développement et le renforcement de la dépendance émotionnelle et spirituelle ou bien des mécanismes de dévalorisation qui sapent la liberté et l’estime de soi de la personne accompagnée. Une autre caractéristique tout aussi importante consiste à légitimer un recours manifeste à la violence.

En prenant appui sur la théologie catholique et l’histoire du développement de la piété, le phénomène apparaît comme ambivalent. D’un côté, des personnes exerçant la violence spirituelle portent atteinte aux normes de la morale ecclésiastique et à celle du droit canonique ; d’un autre côté, elles peuvent s’appuyer sur une variété de traditions existantes dans le domaine de la spiritualité catholique. Comment décrire alors au mieux ce phénomène, quelles formes de violence spirituelle à détecter au sein de l’Église catholique et comment les surmonter ?

Dr Doris Reisinger (née en 1983 sous le nom de Doris Wagner à Ansbach en Allemagne), a suivi des études de philosophie et de théologie catholique à Rome, Freiburg i. Br. et Erfurt. Elle a fait un doctorat en philosophie analytique à Münster (Westfalen) et est maître de conférences à la Philosophisch-Theologische Hochschule Sankt Georgen de Francfort ainsi que collaboratrice en matière de théologie catholique à l’Université Goethe. Actuellement, elle est également « Fellow » du Cushwa Center for the Study of American Catholicism. En 2014, elle a publié un livre sur le thème de l’abus à partir de ses propres expériences dans une communauté religieuse : Nicht mehr ich. Die wahre Geschichte einer jungen Ordensfrau (Non pas moi. L’histoire vraie d’une jeune religieuse). En 2019 elle publie un autre livre sous le titre Spiritueller Missbrauch in der Katholischen Kirche (Abus spirituel dans l’Église catholique).

Conférence en allemand – Traduction simultanée en français
Entrée libre – port du masque obligatoire
Inscription obligatoire avant le 20 septembre : https://www.billetweb.fr/reisinger
Personne de contact : Pr Dr Martine Jungers, déléguée permanente de l’Archidiocèse pour la prévention des abus et transgressions sexuels et physiques
administration.cfd cj23.lu

 
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement