de fr

Introduction

L’a.s.b.l. Françoise Dufaing, nommée d’après la Fondatrice de la Congrégation des Franciscaines de la Miséricorde, Anne Dufaing d’Aigremont, est née dans la ville mosellane de Grevenmacher.
C’est en 1869, à Grevenmacher, que Madame Pierre Pescatore-Bewing mit à la disposition des Soeurs Franciscaines des bâtiments comprenant une ferme et un jardin. C’est là que les Soeurs installèrent, dans les années suivantes, un orphelinat, un petit hôpital ainsi qu’une maison de retraite.
De 1869 à1880 environ 450 orphelins, venant des quatre coins du pays, y trouvaient un foyer.
L’ampleur de l’oeuvre caritative et éducative des Soeurs jusqu’à la fin du 20e siècle se reflète dans

  • l’agrandissement de la clinique, de l’hôpital et de la maison de retraite
  • la couverture régionale des soins aux malades
  • la création d’une école ménagère pour jeunes filles et d’une école avec internat pour garçons.

Aujourd’hui ces quatre institutions n’existent plus.

En 2010 les Soeurs Franciscaines ont inauguré une maison de retraite moderne, l’a.s.b.l. HHPA Home pour personnes âgées.

Des services d’aide à domicile, comme la fondation „Hëllef Doheem“ furent créés.

Depuis le 3 janvier 1979 l’Institut Saint-François de Grevenmacher est porté par la fondation de l’a.s.b.l. Françoise Dufaing et conventionné par le ministère de la famille. Ce changement était dû aux nouvelles réglementations légales concernant la prise en charge des enfants placés en institution.

Les statuts de l’a.s.b.l. Françoise Dufaing veulent garantir des actions sociales, inspirées par une responsabilité chrétienne..
Il s’agit de promouvoir le développemnent d’enfants et de jeunes en situation de détresse par une pédagogie curative dans les domaines physique, moral, intellectuel, religieux et professionnel. Il faut surtout veiller à l’équilibre émotionnel des enfants : le besoin d’être aimés, de se sentir en sécurité et d’oser la confiance. Il faut les aider lors de la compensation et de la gestion de conflits persistants. Les enfants concernés ainsi que leur environnement familial ont besoin d’être soutenus dans les situations d’impuissance.

Les lignes de conduite éthiques s’appellent : égalité de chaque être humain devant Dieu, l’inviolabilité de la dignité et de la valeur de la personne ; les actions concrètes d’amour du prochain ainsi que la foi en la bonté foncière de l’homme.

Les membres fondateurs étaient Robert Baddé, Sr Alice Bartz, Sr M.-J. Bouché, Me Jean Hoffeld, Sr Josette Lehners, Sr Simon-Pierre Rosenfeld,
Sr Ancilla Welfring, Joseph Zahlen et Sr Nicole-Marie Zahnen. La pre-
mière présidente de l’association s’appelait Sr Nicole-Marie Zahnen, à la- quelle succédait Sr Marie-Claire Neiertz. Le président actuel est Robert Baddé.

Au début l’association était responsable des foyers pour enfants de Grevenmacher et de Itzig ainsi que de la maison de retraite de Grevenmacher. Peu de temps après. le 1er janvier 1991, la responsabilité de la maison de retraite fut assumée par l’a.s.b.l. HPPA, celle du foyer de Itzig par l’a.s.b.l. Victor Elz.

Le foyer de Grevenmacher se trouve dans l’ancienne école ménagère (Marienheim) et héberge deux unités : le Foyer Arlequin et le Foyer Robinson avec 18 places conventionnées. Les chargés de direction étaient successivement Soeur Simon-Pierre Rosenfeld, Sr Yolande Jost et aujourd’hui Martin Nimmesgern.

Au centre de la ville de Luxembourg (route d’Esch), un foyer pour jeunes est rattaché à la maison des enfants. 5 jeunes y habitent et sont suivis pédagogiquement par Claude Werner.
Y sont également rattachées 2 petites unités d’habitation à Grevenmacher où 5 jeunes filles (maximum) peuvent faire l’apprentissage de l’autonomie.

Comme la demande de foyers de jour pour les enfants de l’enseignement préscolaire et fondamental devenait de plus en plus pressante, les premiers élèves furent accueillis à Grevenmacher au Foyer de jour Saint-François nouvellement conçu. A partir de 1984 ce foyer de jour fut agrandi peu à peu et fonctionne sous le nom de „Museldrauwen“.

La dernière restauration complète (bâtiment et structures) eut lieu en 1995 en coopération avec l’a.s.b.l., le Ministère de la Famille et la ville de Grevenmacher.
La crèche et le foyer de jour „Museldrauwen“, avec 70 places conventionnées, réservées aux enfants de Grevenmacher et alentours, constitue un nouveau grand défi pour l’a.s.b.l..
La mission du foyer de jour, c’est d’être un complément (et non une substitution) dans l’éducation des enfants dont les parents n’ont pas la possibilité de s’en occuper toute la journée. Des éducateurs/trices veillent au développement tant physique que psychique de l’enfant. Par ce travail, ils soutiennent, complètent et continuent le travail pédagogique et éducatif des familles.
Les chargés de direction étaient Sr Yolande Jost, Jang Hamen et à présent Marie Frick-Hoffmann.

 
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement