de fr en

Historique

La paroisse de Steinsel au 8e siècle
Les paroisses de Steinsel et de Walferdange de 1843 jusqu’en avril 2017

La paroisse de Steinsel, vaste territoire

Steinsel compte parmi les agglomérations les plus anciennes du pays de Luxembourg et la paroisse est parmi les toutes premières de la région de la future capitale. Steinsel est mentionnée lors des donations de Charles Martell à l’abbaye St.-Maximin de Trèves. Au 7e siècle, la paroisse de Steinsel était avec Hollerich, Sandweiler et Schuttrange une des paroisses d’origine de la future région de Luxembourg. En faisaient partie les localités de Steinsel, Müllendorf, Dommeldange, Bofferdange, Helmdange, Bereldange, Walferdange, Helmsange, Lorentzweiler, Blaschette, Eisenborn, Bridel, Kopstal, Rodenhof, Asselscheuerhof, Eich, Mühlenbach et Rollingergrund. Lorentzweiler devint paroisse autonome au 9e siècle. Plus tard, Dommeldange, Eich, Mühlenbach et Rollingergrund rejoignirent Weimerskirch. En 1803, les localités de Blaschette, Eisenborn, Kopstal, Bridel, Rodenhof et Kahlscheierhof furent séparées de Steinsel. Helmdange et Bofferdange furent rattachés à Lorentzweiler.

Des prêtres animent les communautés locales

Les prêtres « desservants des messes basses » jouèrent un rôle important dans les différentes localités de la paroisse. Leurs pouvoirs s’étendirent avec le temps et ils prirent la fonction de vicaires. Leur tâche consistait d’abord à lire la messe du matin, car à l’époque, les prêtres étaient autorisés à célébrer une seule messe par jour. Ils prirent en charge également la catéchèse. En hiver, ils devaient faire fonction d’instituteurs. Ce n’était qu’à partir du 18e siècle que des messes furent célébrées régulièrement dans les églises filiales : la messe du dimanche et, en semaine, les messes avec intentions. Après la réorganisation de 1803, la paroisse de Steinsel comptait quatre vicaires, établis à Steinsel, Walferdange, Heisdorf et Hünsdorf.

Walferdange érigée en paroisse autonome

Par le décret du Roi Gand-Duc Guillaume II daté du 3 novembre 1843 et l’ordonnance de l’évêque Jean-Théodore Laurent datée du 21 novembre 1843, les localités de Walferdange, Bereldange et Helmsange furent séparées de la paroisse de Steinsel pour former une paroisse à part. La construction de l’église de Walferdange commença en 1845.

Hünsdorf est rattaché à Lorentzweiler

En vertu du décret de l’archevêque Fernand Franck de décembre 1994, la localité de Hünsdorf fait désormais partie de la paroisse de Lorentzweiler.

Steinsel et Walferdange forment une communauté pastorale

Par le décret de l’archevêque Fernand Franck daté du 1er octobre 2002, les paroisses de Steinsel et de Walferdange furent réunies dans une communauté pastorale.

La communauté pastorale de Steinsel-Walferdange est érigée en paroisse

Par le décret de l’archevêque Jean-Claude Hollerich daté du 17 avril 2017, la communauté pastorale de Steinsel-Walferdange fut érigée en paroisse. Elle est dédiée à la Très Sainte Trinité. Suite à la suppression des cours d’instruction religieuse et morale dans les écoles publiques, la nouvelle paroisse a élaboré un vaste éventail d’activités dans l’intérêt de la transmission de la foi (catéchèse).

 
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement