de fr

1842 : Jean Théodore Laurent vicaire apostolique – premier évêque AU Luxembourg

150 ans de diocèse de Luxembourg – les grandes étapes (5)

Lorsque Jean Théodore Van der Noot est devenu vicaire apostolique de tout le pays, il avait déjà 71 ans. Ayant occupé des postes à responsabilité au sein de l’Église pendant près de quatre décennies, l’âge et les soucis de santé se font de plus en plus sentir. Lorsque le Saint-Siège lui a offert la dignité d’évêque titulaire, c’est-à-dire de le faire ordonner évêque d’un diocèse disparu afin de souligner l’importance de sa position de vicaire apostolique, il a refusé. Au lieu de cela, il a présenté sa démission en 1841.

Il est suivi par Jean Théodore Laurent, un prêtre dynamique orienté vers Rome. Laurent avait été nommé vicaire apostolique pour l’Allemagne du Nord et le Danemark en 1839, mais n’avait pas pu prendre ses fonctions pour des raisons politiques. Dans le cadre de cette nomination, il avait cependant déjà été ordonné évêque titulaire de Chersonnes le 27 décembre 1839, de sorte que lorsqu’il a commencé son activité de vicaire apostolique du Luxembourg en 1842, il est devenu le premier évêque au Luxembourg responsable pour tout le pays.

DAL, GV.Korresp 49, S. 17 : Papst Gregor XVI. ernennt Jean Théodore Laurent am 25. Februar 1842 zum Apostolischen Vikar Luxemburgs, Abschrift, Teil 1
DAL, GV.Korresp 49, p. 17 : le pape Grégoire XVI nomme Jean Théodore Laurent comme vicaire apostolique du Luxembourg le 25 février 1842, copie, partie 1

Les Archives diocésaines possèdent des registres contenant des copies de toute correspondance importante et des chartes pontificales. Parmi celles-ci figure la charte du 25 février 1842, malheureusement perdu dans l’original, dans laquelle le pape Grégoire XVI a transféré à Laurent les fonctions de vicaire apostolique du Luxembourg.

Tout d’abord, le pape a expliqué les circonstances qui ont conduit à la nomination de Laurent, à savoir l’âge avancé et la détérioration de l’état de santé (senescentis aetatis, et infirmae valetudinis incommoda) de Van der Noot, qui est décédé seulement un an plus tard. Le pape a ensuite nommé Laurent comme vicaire apostolique (Te Vicarium Apostolicum […] eligimus, deputamus, facimus et constituimus), l’a doté de toutes les compétences nécessaires à l’exercice de ce ministère (cum omnibus facultatibus) et a soumis les fidèles du vicariat apostolique à l’obéissance (pareant et obediant).

Enfin, en ce qui concerne cet acte particulier, le pape Grégoire a suspendu tous les décrets, décisions, privilèges, etc. ecclésiastiques qui se seraient opposés à la nomination de Laurent ou qui auraient diminué ses droits et pouvoirs (non obstantibus…).

DAL, GV.Korresp 49, S. 18-19 : Papst Gregor XVI. ernennt Laurent zum Apostolischen Vikar, Abschrift, Teil 2
DAL, GV.Korresp 49, p. 18-19 : le pape Grégoire XVI nomme Jean Théodore Laurent comme vicaire apostolique du Luxembourg le 25 février 1842, copie, partie 2
 
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement