fr de lb en

« Reech eng Hand – Tends la main »

L’Église catholique à Luxembourg a présenté son projet en faveur des réfugiés

« Reech eng Hand – Tends la main », voilà le titre du projet de l’Église catholique à Luxembourg concernant l’accueil et l’accompagnement des réfugiés, présenté officiellement ce mercredi.

En présence de Marie-Christine Ries, déléguée épiscopale et responsable du projet, de Paul Estgen, coordinateur du projet et d’Yves Schmidt, membre de la Direction de Caritas Luxembourg et responsable du Service Solidarité et Intégration de Caritas , Monseigneur Jean-Claude Hollerich s’est exprimé sur l’engagement de l’Église vis-à-vis de la catastrophe humanitaire actuelle : « Il est du devoir des Chrétiens de donner refuge aux réfugiés » a affirmé l’Archevêque qui s’était déjà adressé par un appel aux communautés pastorales et aux communautés religieuses pendant le week-end des 19 et 20 septembre, afin qu’elles s’engagent dans ce projet diocésain en organisant des activités favorisant l’intégration des réfugiés et en mettant à disposition des logements ou des terrains vacants.

Dans sa lettre pastorale, l’Archevêque a repris l’appel du Pape François et a invité tous les croyants sans exception à un esprit d’ouverture, ainsi qu’à donner de leur temps et de leur énergie dans le cadre de « Reech eng Hand ». Selon l’Archevêque, ce projet place la société et l’Église devant un défi qu’il s’agit de relever avec courage, confiance et endurance.

Un premier écho très positif et une grande disponibilité des personnes à aider

Au coeur du projet „Reech eng Hand“ se trouvent l’accueil et l’accompagnement des réfugiés dans leur vie quotidienne. Des groupes de bénévoles vont tout d’abord se mettre en place au niveau local et seront prêts à accompagner des réfugiés reconnus et des demandeurs de protection internationale par différentes activités ; Une personne de contact sera disponible dans chaque communauté pastorale. Parallèlement à cela, des maisons et appartements vacants, ainsi que des terrains susceptibles de recevoir des modules de containers sont recherchés pour loger des réfugiés. Le projet est ancré au niveau local et dans la durée. Il est coordonné par un groupe de travail diocésain qui a commencé ses travaux avant l’été et travaille en étroite coordination avec les administrations et les acteurs sociaux.

« Cette initiative a reçu un écho très positif et la disponibilité des personnes à aider est grande » relève Marie-Christine Ries. De premiers logements ont déjà pu être identifiés et l’Archevêché met également des bâtiments à disposition dans le cadre de ce projet. Des groupes de bénévoles se sont déjà créés dans différentes paroisses et plus de 30 personnes de contact ont déjà manifesté leur volonté de prendre une responsabilité au niveau local. Afin de préparer au mieux ces bénévoles à cette nouvelle tâche, vont débuter à partir du 19 octobre des soirées de formation organisées par et au Centre Jean XXIII – Service de l’Éducation des Adultes.

Un site internet a été créé pour le projet „Reech eng Hand“ à l’adresse : www.reech-eng-hand.lu. Des informations sur le projet, ainsi que des flyers et des affiches, sont à disposition via le numéro de contact : 621 981 482 et le courriel : reech-eng-hand cathol.lu. Les bénévoles engagés dans le projet peuvent également prendre contact en utilisant ces coordonnées ou s’adresser directement à leurs communautés pastorales.

 
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement