Services
 

Qu’est ce que le Diaconat permanent ?

Le mot « diacre » vient du grec « diakonos » et signifie « serviteur ». Le diaconat remonte aux tous débuts de l’Église, ce sont les apôtres qui ont institué ce service (Ac 6, 1-6). Nous trouvons également dans la Première Lettre de Timothée quelques recommandations pour les diacres de l’époque (1 Tim 3, 8-13).

Au cours des premiers siècles, les diacres occupent une place importante dans la vie des communautés chrétiennes. Puis, entre le 5e et le 10e siècle, l’Église se structure différemment et, peu à peu, les diacres permanents disparaissent. Seuls les futurs prêtres reçoivent l’ordination diaconale, avant de recevoir quelques mois plus tard l’ordination sacerdotale pour devenir prêtres. À partir du 10e siècle environs, le diaconat devient une étape de quelques mois pour les futurs prêtres.

En 1965, le concile Vatican II restaure le diaconat permanent. « Permanent » signifie que le diaconat n’est plus uniquement une étape de quelques mois vers la prêtrise, mais qu’il est un ministère à part entière, comme aux débuts de l’Église. Après le concile Vatican II, le diaconat reste une étape pour les futurs prêtres catholiques, et, en plus, le diaconat peut être permanent pour des hommes mariés ou célibataires.

Le diacre permanent est au service de l’église dans la charité (le service aux pauvres), dans l’annonce de la Parole, et dans la liturgie. Il est possible d’exercer le diaconat permanent « à côté » d’une activité professionnelle, ou d’exercer le diaconat permanent comme activité principale.

Voir aussi : Rahmenordnung für das Ständige Diakonat in der Erzdiözese Luxemburg

 
© Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg
verschidde Rechter reservéiert . certains droits réservés
4 rue Genistre, L-1623 Lëtzebuerg
Postkëscht 419, L-2014 Lëtzebuerg
+352 46 20 23
archeveche cathol.lu