Services
 

Préparation du futur prêtre

La formation au Séminaire vise à préparer le futur prêtre à de nombreux champs d’activité, en collaboration avec d’autres agents pastoraux : vie et responsabilité en paroisse, catéchèse et instruction religieuse et morale, pastorale spécialisée (accompagnement de jeunes, formation d’adultes, assistance de malades, etc.).

Il s’agit d’une formation à 4 dimensions :

  • formation humaine,
  • formation spirituelle,
  • formation intellectuelle,
  • formation pastorale,

et en 3 étapes :

  • année propédeutique (année d’initiation) au Grand Séminaire de Luxembourg ou bien, s’il n’y a qu’un candidat, au Grand Séminaire de Trèves. Pendant cette année, les candidats apprennent à connaître l’Eglise et s’initient à la pensée philosophique et théologique et, bien sûr, à la prière ;
  • études philosophiques et théologiques à l’étranger (Trèves ou Lantershofen, selon les dispositions et études préalables) avec éventuellement une année externe (4e année) en-dehors du séminaire et dans une autre ville universitaire ;
  • année pastorale avant l’ordination sacerdotale, à nouveau au Séminaire de Luxembourg. Cette dernière année de la formation est essentiellement orientée vers le futur travail pastoral du prêtre et transmet les connaissances et les compétences requises dans les domaines suivants : communication, homilétique, spiritualité du prêtre diocésain, travaux administratifs, liturgie, pédagogie et éducation religieuse. Elle est clôturée par un stage en paroisse. Pendant cette année – normalement en décembre/janvier – a lieu également l’ordination diaconale.

Au cours de l’étape de formation à l’étranger, des unités d’études (10 à 15 par an), des rencontres spirituelles et des sessions de formation se font régulièrement au Séminaire de Luxembourg. Autres points importants de la formation : les retraites annuelles des séminaristes et les stages pastoraux qui se font également au Luxembourg. Pendant l’année propédeutique, on effectue de « petits » stages de quelques semaines dans le domaine social. Ensuite, au cours de la deuxième étape de formation, on est prié de faire trois « grands » stages d’un mois, à savoir un stage en clinique, un stage social respectivement industriel et un stage en paroisse.

Tout comme la majorité de leurs collègues d’autres branches, les séminaristes sont donc formés en partie à Luxembourg, en partie à l’étranger. Ceci comporte l’avantage que les futurs prêtres profitent des expériences faites dans d’autres pays et s’enracinent en même temps dans l’Église locale.

La formation initiale des prêtres se poursuit par la formation continue et le recyclage théologique et pastoral. Des sessions régulières – journées et semaines de formation – sont organisées au Grand Séminaire pour prêtres et assistant(e)s pastoraux/pastorales. Récollections et exercices spirituels sont au service de la vie spirituelle et de son approfondissement.

Quelques conditions d’accès à la formation :

  • détention du diplôme d’études secondaires classiques ou techniques luxembourgeois ou équivalent ;
  • nationalité ou culture luxembourgeoise ;
  • maîtrise de la langue luxembourgeoise ;
  • un entretien personnel avec le président du séminaire est nécessaire, qui donnera les informations nécessaires.
 
© Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg
verschidde Rechter reservéiert . certains droits réservés
4 rue Genistre, L-1623 Lëtzebuerg
Postkëscht 419, L-2014 Lëtzebuerg
+352 46 20 23
archeveche cathol.lu